Pi14.JPG

Boucle de Carsac

Boucle, Culturel Historique, Piste cyclable, Promenades et Randonnées, Pédestre, Voie Verte, Véloroutes et Voies Vertes à Carsac-Aillac

11.7 km
Boucle
  • Dans cette randonnée, vous emprunterez l'ancienne voie ferrée devenue aujourd'hui voie verte, sur une partie de votre parcours. Découvrez un riche patrimoine bâti (viaduc de chemin de fer, moulin, magnifique bourg d'Aillac). Pourquoi ne pas se rafraichir avec un petit plongeon dans la Dordogne, au pied du pont de pierre reliant les communes de Carsac et de Grolejac ?

  • Au panneau d’appel du sentier (parking du bourg), remonter vers la route principale en empruntant la petite rue pavée dans le prolongement de la D703. A la départementale, traverser prudemment et prendre la ruelle en face, en suivant le balisage jaune sur plaque de fonte. Passer sous la voie verte par un petit tunnel, puis immédiatement à gauche pour prendre le sentier qui longe la piste cyclable.
Points d'intérêt
1 Point de départ de la randonnée
Vous pouvez garer sur le parking à côté du lavoir, d'où vous pourrez débuter votre randonnée
2 Eglise et château de Carsac
L’église de style roman (16ème s.) est un bel édifice de pierre blonde couvert de lauzes, blotti au creux du vallon boisé de l’Enéa à l’écart du bourg. Erigée sur le lieu probable d’anciens cultes, l’église est dédiée à St Caprais puis à St Augustin (théologue, philosophe et écrivain 5ème s.) Les vitraux sont de Jean Chigot. Le chemin de croix en terre cuite soutenus par des textes de Paul Claudel est de Léon Zack. Sur le Roc St Augustin, face à l’église, du château de Carsac (début 15è s.) il ne reste que quelques pans de murs crénelés reliant le presbytère au manoir. Brûlé en 1567 par les protestants, il est, en 1871 en parti démoli par la commune ; les pierres ont servi à la construction de l’école.
3 Lavoir
« Devant vous, le lavoir de la commune, l’ancêtre de la machine à laver ! Longtemps la lessive s’est faite sur une pierre inclinée ou une simple planche et sans abri au bord de la rivière. La création des lavoirs résulte d’une prise de conscience de l’importance de la salubrité publique et des principes élémentaires d’hygiène.
Les lavoirs tels que nous les connaissons étaient considérés comme indispensables à la vie de la cité en facilitant un tant soit peu le labeur des lavandières. C’était un endroit que fréquentaient les femmes du village pour y faire la lessive et en profiter pour faire passer les nouvelles du village. »
Source : APAM (Association Périgordine des Amis des moulins)
4 Moulin Neuf
« Le Moulin Neuf est un moulin du XVème s. qui a appartenu au Vicomte de Turenne, seigneur de Montfort. Particularité de ce moulin, lors de la restauration par le propriétaire actuel, la découverte d’une roue souterraine verticale à pales !
Ce moulin ne se raconte pas, il se visite si vous avez la chance de découvrir le propriétaire. »
Source : APAM (Association Périgordine des Amis des moulins)
5 Sculptures en métal
Ces sculptures en métal, des œuvres de Michel Pinel, sont exposées sur les terres d’un autre artiste, Jacques Hurtaud.
6 Forêt de chênes verts et de pins
Les chênes verts donnent cette couleur sombre aux collines, c’est ce qui a donné le nom de Périgord « Noir » en référence à ces bois foncés.
7 Eglise d'Aillac
L’église que vous visualisez actuellement date de la seconde moitié du XVè siècle, mais une cuve baptismale du XIIè siècle semble indiquer qu’une église primitive date de cette époque.
8 Viaduc d'Aillac
Le viaduc d’Aillac est un vestige important de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait Sarlat à Souillac. Pendant un siècle, entre 1880 et 1980, les voyageurs circulaient sur cette portion qui a été démantelée avec l’essor de la voiture. Sur la totalité de la ligne, ils pouvaient se rendre à Bordeaux vers l’ouest, et jusqu’à Aurillac dans le Cantal, à l’est. La ligne Sarlat/Bordeaux existe encore aujourd'hui.
9 Ancien port d'Aillac
Depuis le viaduc, vous apercevrez l’ancien port d’Aillac.
Son passé de port fluvial permettait la réparation de gabares endommagées.
La Dordogne a malheureusement quitté les rives d’Aillac, laissant une « couasne », trésor écologique, dont ses eaux poissonneuses permettent un lieu de reproduction de nombreuses espèces.
Source : mairie de Carsac-Aillac
10 Ruines du château d'Aillac
Aillac est à l’origine associé à un château et à une église. Face au clocher-mur de l'église d'Aillac, le château d'Aillac , dépendant du vicomté de Turenne, a été cisaillé par le chemin de fer : une tour vêtue de lierre est tout ce qui reste de la petite forteresse dont les Anglais firent le siège en 1355 ; le fief appartenait aux Noailles...
Source : http://www.chateau-fort-manoir-chateau.eu
11 Voie verte
La voie verte a été créée au début des années 2000, en remplacement de la ligne de train Sarlat/Souillac, que les derniers voyageurs ont emprunté en 1980. Elle relie Sarlat à Cazoulès, à la limite du Lot, et mesure 23 km, en longeant la Dordogne sur une grande partie de son parcours. Un aller/retour d’un km permet de rejoindre Groléjac par un pont de pierre.
12 Pont de Pierre
N’hésitez pas à faire un aller/retour vers le pont de pierre reliant les communes de Carsac et de Groléjac. Vous aurez une vue imprenable sur la belle Dordogne !
13 Jardins d'eau
Dans ce jardin remarquable du Périgord, véritable arboretum aquatique, découvrez les lotus du Nil, nénuphar exotique tropicaux et papyrus sur les plans d'eau, bassins entre ruisseaux, cascades, pont japonais et passerelles à fleur d'eau. Unique en Europe, labyrinthe aquatique avec plus de 500 mètres de passerelles, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.
14 Ancienne gare de Carsac
Cette ancienne gare a été transformée en école.
344 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 85 m
  • Altitude d'arrivée : 85 m
  • Altitude maximum : 208 m
  • Altitude minimum : 77 m
  • Dénivelé total positif : 344 m
  • Dénivelé total négatif : -345 m
  • Dénivelé positif maximum : 45 m
  • Dénivelé négatif maximum : -36 m