Voir les photos (2)

Boucle de la forêt Nadaillac

Boucle, Equestre, Promenades et Randonnées, Pédestre, VTT à Nadaillac

10.2 km
Boucle
Pédestre
3h 30min
Facile
  • Dans cette randonnée, vous découvrirez les belles forêts au sol calcaire de Nadaillac (prolongement du Causse du Quercy) avec de belles forêts de chênes. Vous croiserez de jolies croix en fer forgé. Ne manquez pas la visite du bourg de Nadaillac , magnifique village en pierre, au début ou à la fin de votre randonnée !

Points d'intérêt
1 Bourg de Nadaillac
Situé aux confins du Périgord Noir entre les causses du Quercy et du Pays Corrézien, Nadaillac est une petite commune rurale d’environ 350 habitants. Le bourg est aggloméré autour de son imposante église romane fortifiée de la fin du XIème siècle.
Au hasard de ses ruelles pavées, on peut encore observer de nombreux linteaux sculptés et en particulier celui où aurait séjourné le Prince Noir et où l’on peut reconnaitre les armes de Richard Cœur de Lion.
Nadaillac a su préserver ou restaurer avec un souci constant d’authenticité son patrimoine qui ne manque pas de charme.
Source = MPS (mémoire et patrimoine du Salignacois)
2 Joli point de vue à 360° sur les champs et la campagne de Nadaillac
3 Croix en fer forgé (1956)
4 Croix en fer forgé (1841)
5 Monument aux morts
Ce monument aux morts a été érigé en hommage à 5 martyrs du village de la 2nde guerre mondiale, assassinés en mars 1944.
6 Fontaine de la Belle
Possibilité d'aller/retour à la Fontaine de la Belle - suivre le panneau

La Fontaine de la Belle, seule source sur le territoire de Nadaillac-le-Sec qu’aucun cours d’eau ne traverse, apparait jusqu’aux années 70 comme un lieu essentiel à la vie du village.
A l’origine très certainement lieu de culte, la fontaine de la Belle a du être très tôt récupérée par l’église. Aménagée au 19ème siècle, elle a été sanctifiée sous le ministère de l’abbé Béraud (1858-1890) comme l’indique l’inscription gravée sur la paroi du fond. Elle a été rénovée en 2010.
Le lavoir date de 1927. Il a été utilisé jusqu’à la construction en 1953 d’un lavoir/abreuvoir que vous pourrez découvrir plus loin en rejoignant le bourg. Il avait été comblé de pierres lors de la construction de la route dans les années 70. Le lavoir a été dégagé en juin 2014 par l’association Mémoire et Patrimoine du Salignacois.
Source : MPS (Mémoire et Patrimoine du Salignacois)
7 Lavoir communal
Jusqu’à l’arrivée de l’eau courante dans les années 60, le lavoir du Faget a été un lieu d’échange essentiel à la vie sociale du village. Ce lavoir est alimenté par la fontaine de la Belle, à 200 mètres en amont.
Un premier lavoir fut construit en 1927. En 1939, nait le projet de construction d’un lavoir-abreuvoir couvert, qui ne verra le jour qu’en 1953.
Le lavoir est rénové en 2010, avec le soutien financier de l’Europe (FEADER), de la Région (LEADER) et du département (Contrats d’objectifs)
Source : Conseil Départemental Dordogne
258 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 264 m
  • Altitude d'arrivée : 263 m
  • Altitude maximum : 351 m
  • Altitude minimum : 262 m
  • Dénivelé total positif : 258 m
  • Dénivelé total négatif : -259 m
  • Dénivelé positif maximum : 29 m
  • Dénivelé négatif maximum : -24 m